Forum pokémon généralisé
 

Partagez | 
 

 [FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: [FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE    Dim 5 Avr 2015 - 4:25

BOOM BOOM. Tikitiki-tac. Biiiiiiitch. Intro de folie.
Ce topic est une putain de fic complètement nulle avec un style d'ado prépubère et un scénario invraisemblablement non travaillé, et c'est ça qui est bon mec. Tout ce qui va suivre n'aura aucun sens.
T'es pas content, j'm'en fous. J'ai pas ton temps, grand fou.

J'envoie le chapitre 1 dans la journée, peut-être.
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE    Lun 6 Avr 2015 - 0:19

L'histoire qui va suivre se déroule sur une île qui n'existe pas mais pour le bien de l'histoire, on admettra qu'elle existe parce que sinon, bah, y aurait pas d'histoire et ce serait bien dommage. Bref.

L'île d'Istigamel était une île amusante, d'une part parce qu'elle n'existait pas (je me répète) et d'autre part parce que le dirigeant de l'île était décidé après un combat à main nue d'homme à homme, les femmes n'étant pas autorisées à se battre et devant vouer leur vie à chercher un mari puis passer leur existence aux taches ménagères et obéir aux ordres de leur époux  d'après les respectivement premier, deuxième et troisième articles proclamés par le premier dirigeant de l'île et qu'aucun de ses successeurs n'a trouvé utile de supprimer ou même modifier. Ce qui, il faut l'avouer, est compréhensible.
Aujourd'hui est un jour particulier, c'est le jour du discours du nouveau dirigeant qui après un sacré coup de pied rotatif à 873,73249384 degré à exploser la face de son prédécesseur.  

- Gloire au nouveau dirigeant ! criait la foule devant l'homme le plus influent de l'île.
- Bon, on s'en fout des formules de politesse, je commence directement par l'essentiel : je supprime toutes les lois qu'a établi Mustafah 1er du nom, faut pas déconner, faire que tous les dirigeants s'appellent Mamadou jesaispascombien du nom, c'est de la merde. Je ne suis donc pas Mamadou 5468 du nom mais Julien, votre nouveau dirigeant !
- Gloire à Julien VOTRENOUVODIRIJAN ! criait la foule devant l'homme au viril prénom.
- Maintenant passons aux choses sérieuses : A partir de demain, tous les vieux de plus de soixante ans seront condamnés à mort afin de lutter contre le problème des retraites, avoir des places assises dans le bus et ne pas être ralenti sur les trottoirs. Les vieux exemplaires seront épargnés. De plus chaque jour un vote aura lieu concernant la survie d'un citoyen, son visage avec son nom sera diffusé toute la journée sur la chaine gouvernementale, il faudra envoyer "OUI" ou "NON" par sms à un numéro taxé (afin de remplir les caisses de l'état), par défaut il y aura dix "OUI" d'avance pour forcer ses proches à payer pour le sauver. Ensuite, une fois tous les trois mois il y aura alternativement un Koh-Lanta spécial et un Hunger Games où les participants seront des condamnés à morts, donc possiblement des putains de vieux, le gagnant sera épargné parce qu'on est pas des bâtards. J'impose aussi une baisse des prix des kebabs et des fast-food, mais surtout des kebabs par respect des gens de la street. Ah oui, il y aura des élections municipales et cantonales quand j'aurais la flemme de trop diriger moi-même, après 12 votes vous aurez un kebab gratuit, ça évitera d'avoir des taux d'abstention d'enculé. Ah et aussi...
Alors qu'il était en plein discours un homme pressé surgit d'on ne sait où et fracassa Julien en le percutant sans faire exprès alors qu'il courait.
- Putain, désolé ! Je suis Michel mais tout le monde m'appelle Jean-Maurice et appelez-moi comme ça pour les besoins scénaristiques, vous auriez pas vu un bac à frite ?
- Gloire au nouveau dirigeant ! criait la foule devant Jean-Maurice.
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 75
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE    Sam 11 Avr 2015 - 13:36

MDR
ça envoie tellement du lourd.
M'a fait rigoler cette connerie x)
Swag.de.poule.
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE    Ven 17 Avr 2015 - 2:24

Jean-Maurice ne comprenait pas ce qu'il se passait, il venait des "Champs de montagne", une région agricole dans les montagnes de l'île, autrement dit, c'était un péquenaud et comme tout bon plouf, il savait pas trop ce qu'il se passait même si il avait internet, enfin on va pas parler de sa connexion en mousse et de sa batterie-pomme-putain-de-terre. Bref, il était pas au courant pour les dirigeants de l'île, lui, il s'occupait des champs et cherchait le bac à frite, c'est tout ce qui comptait. Alors qu'il s'excusait auprès de Julien, un sacré beau gosse, je serais une femme, je voudrais être la sienne, ah ouais, y a pas de mariage gay (de toute façon Julien est hétéro) sur cette île, en fait y a pas d'homosexuel tout court sur cette île, c'est dans le cinquième article, et personne n'a voulu le supprimer ou le modifier, effectivement, les dirigeants trouvaient ça vraiment louche qu'un gay les touche, les tripote, les colle, les serre, etc, pendant le combat pour prendre le poste. Ce qui, il faut, encore, l'avouer, est compréhensible.  
- Bon et sinon, t'as pas vu le bac à frite ?
J'avais oublié de préciser que Jean-Maurice était conscient d'être dans une histoire, contrairement aux autres habitants de l'île, donc en réalité, il savait pas mal de truc puisque je lui ai fait une petite mise au point avant le commencement parce que je suis pas un batard, je vais pas foutre un type dans la merde sous prétexte que c'est une histoire sans le lui dire avant et de toute façon c'est dans l'article six, "le narrateur ne devra pas être un fils de pute". Et pour revenir à ta question Jean-Maurice, non,  et personne d'autres ne l'a encore vu. Maintenant réponds aux attente de la foule, elle réclame ton discours.  
- Gloire au nouveau dirigeant ! criait la foule en attendant Jean-Maurice.
- Bonjour, à ce qu'il parait je dois faire un discours et dicter mes articles de loi donc... On va commencer par supprimer l'obligation des citoyens de crier "Gloire au dirigeant" devant celui-ci.
- Ah putain enfin, ça commençait à me les casser cette loi à la con. Et sinon, on a pas vu ton bac à frite. Quelle bac à frite d'ailleurs ? se demandait la foule.
- Je le savais déjà mais laissez tomber, à la base j'étais venu pour retrouver Robert.
- Robert, c'est qui ça ? se demandait la foule.
- Ah ça me dit quelque chose, c'était le dirigeant il y a 4837548 combat de cela.expliqua un citoyen.
- Aaaaaaah, le dirigeant du mois dernier, je crois qu'il a quitté la capitale la semaine dernière. expliqua un autre citoyen.
- Ok, ok, bon je le chercherais après, là je vais faire mes articles. Je supprime tous les articles existants sauf les sept premiers. Ensuite je créé les articles suivants :  
Article 7 : Le dirigeant se nommera Dieu.
Article 8 : Le dirigeant existe.
Article 9 : Les citoyens sont tous athées.
Article 10 : Les citoyens qui voient un citoyen qui ne respecte pas ou n'a pas respecté l'un des deux précédents articles devront le frapper.
Article 11 : Les citoyens hors-la-loi sont autorisés à se défendre.
Article 12 : Un hors-la-loi sera toujours considéré comme hors-la-loi même après suppression ou modification de(s) article(s) incriminant(s).
Bon maintenant que j'ai fini comme le stipule l'article 7, je suis Dieu.
- Non, Dieu n'existe pas. rétorqua la foule.
- Hum, comme le stipule l'article 8, j'existe.
- Oh putain, il a raison, Dieu existe.
- Comme le stipule l'article 9 vous devez être athées et... Vous êtes donc hors-la-loi, vous devez vous battre d'après l'article 10.
- Et si on le fait pas ? se demanda la foule d'hors-la-loi, bien que certains se foutaient déjà sur la gueule.
- Hum, je modifie l'article 7 et en rajoute deux :
Article 7 : Le précédent dirigeant est important pour l'histoire et a un prénom viril.
Article 13 : Les citoyens qui ne respectent pas deux des articles du dirigeant actuel seront tués par le narrateur.
Article 14 :  Aucun citoyen n'est autorisé à demandé une quelconque information concernant le narrateur. répliqua Jean-Maurice tel un duelliste de YuGiOh.
- Ouais, c'est ça, comme si ton "narrateur" allait faire quelque chose, d'ailleurs c'est quoi aussitôt dit, il s'étouffa, il ne termina même pas sa phrase d'où l'absence de point parce que je suis sacrément puissant.
- Comme vous pouvez le voir, vous êtes obligés de vous affronter maintenant, évidemment vous pouvez toujours prendre ma place en me battant à la régulière.
- BASTOOOOON !

Oui, j'aurais pu dire à Michel de simplifier ses lois (l'auteur, Jean-Maurice et moi-même n'avons même pas vérifié et ne savons donc pas si elles sont valides) et faire en sorte qu'ils se foutent directement sur la tronche mais il faut bien combler les chapitres comme je peux et l'auteur ne m'a pas suffisamment payé pour que j'entame des descriptions à rallonge. Tchao.

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE    

 

[FIC] JEAN-MAURICE ET LE BAC A FRITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JEAN-MAURICE, lis le texte entier !!!! mdr
» Rubrique connerie
» Chocolats moins cher dans le 6eme ?
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» Le monde du Football...!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mouvement Pokémon :: Les Lieux Interdits (Non RP) :: Dimensions de l'Espace et du Temps-