Forum pokémon généralisé
 

Partagez | 
 

 [Fic] L'illusion d'Egir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: [Fic] L'illusion d'Egir.    Mar 24 Fév 2015 - 5:53

Bonjour, je commence une fic, j'espère que vous prendrez du plaisir en la lisant.
Je vais débuter par une courte préface avant de rentrer dans le vif du sujet afin de poser quelques bases essentielles qui rendraient le premier chapitre affreusement laid si elles étaient contenues dedans.
Navré pour les fautes qu'il pourrait y avoir, je dois avouer ne pas être un spécialiste de l'orthographe, de la grammaire ni même de la conjugaison. Haha. Mais j'essayerais tout de même de faire un peu attention.


Il existait dans un monde, un pays où l'impossible était à portée de main de ses habitants. Une contrée où la magie existait, et cela sans qu'aucune autre nation n'en ait jamais eu vent grâce à un contrôle de l'information stupéfiant. Son nom, Egir.

Ce royaume n'avait jamais attiré le regard de ses voisins. De mémoire d'homme, rien n'y sortait du lot, les récoltes n'y avait jamais été abondantes, aucune ressource luxueuse n'y avait été décelée et son absence d'accès à la mer l'empêchait d'être un choix judicieux pour le commerce extérieur.
Dans les rares échanges diplomatiques, les représentants d'Edgir jouaient de leur réputation et n'abordaient aucun signe d'une quelconque richesse afin de maintenir une distance entre eux et les quelques semblants d'ambition des nations proches.
Ainsi le pays demeurait loin de tout conflit et pouvait rester fermer aux autres. Cependant Egir connu récemment une crise sans précédent, la plus riche famille du pays tenta un coup d'état visant à révéler le pays afin de créer des relations économiques jusqu'alors inexistantes qui se conclu par la fuite de celle-ci vers les terres de l'Est après sa mise en échec par les partisans du roi. Cette nouvelle renforça la position des nations voisines sur le manque certains d'intérêt d'Egir ayant perdu ses collaborateurs les plus aisés et supprima complètement le peu de méfiance de ces pays puisque dépourvu de richesse il était impensable qu'Egir puisse un jour posséder une puissance militaire capable d'inquiéter la moindre armée.

Néanmoins les choses allaient bouger, le royaume ignoré se préparait à la guerre.
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Mar 24 Fév 2015 - 19:41

J'aimerais dire quelque chose, mais comme c'est qu'une préface bin...J'ai rien à dire en fait Caliméro
Mis à part le fait que j'suis plutôt impatiente de lire la suite vu que toutes les histoires de sci-fi ou qui touchent à la magie/au surnaturel j'aime vraiment bien !
Ah si, un truc : la fin m'a demandé de la concentration pour pouvoir bien comprendre ce qui était dit, fallait vraiment que je me concentre sur la phrase, et tu comprends, réfléchir j'aime pas trop. :B
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Mer 25 Fév 2015 - 6:58

Hey. Si t'as rien à dire et bien ferme ta... Hum. Caliméro

Attends, on ne me la fait pas à moi, évidemment qu'il faut se concentrer, déjà que j'écris des textes ridiculement courts (pas cmb), faut au moins que les gens prennent un minimum de temps à lire et assimiler le peu d'information. Honte aux lecteurs précoces. Puis c'est juste pour donner un pseudo-contexte politique, tu vas pas à la guerre du jour au lendemain sans raison et sans occasion. T'imagines un : "Il existait un pays où certains de ses habitants pouvaient utiliser la magie, un jour ils décidèrent de détruire le monde pour fêter la naissance du millionième habitant. Et aussi parce que c'est drôle de tout casser". Bon j'avoue que ça donnerait quelque chose d'assez attirant. Par contre ça risque de tourner au gros mensonge, cette histoire de magie, il y en aura pas tant que ça au début, et après je sais pas. On verra. Ne mise pas tout dessus.

Mais si tu veux une histoire de magie où il n'y a pas besoin de réfléchir, je te conseille Fairy Tail. Rire Hordes

Encore un autre jour où le camp s'agitait, tout les soldats s'activaient, sauf lui. Il restait dans sa tente comme à son habitude, ce jeune homme qui, malgré le bruit et les nombreux appels, dormait.
Il manquait toujours le rassemblement matinal ainsi qu'une bonne moitié de l'entrainement quotidien si bien que ses supérieurs se demandaient pourquoi un tel fainéant s'était porté volontaire pour rejoindre l'armée d'Egir et du haut de son ridicule mètre soixante-six il était le seul à le savoir. Comme à chaque réveil il répondit à cette question, alors que ses yeux étaient si plissés que l'on ne pouvait même pas distinguer leur couleur il bailla un inaudible : "Je suis né pour être riche"... C'était son unique motivation. L'argent. Il désirait participer au plus de batailles possibles sans attirer l'attention sur lui afin d'être tranquille et une fois qu'il aura amassé une somme raisonnable il se retirera et vivra le reste de son existence tranquillement. Devenir riche sans rien faire et ne rien faire une fois riche, telle était sa philosophie de vie. Du moins c'est ce qu'il  espérait faire croire au reste du monde, dans le plus grand secret il s'engageait chaque soir dans un exigeant entrainement personnel  pour atteindre son objectif et cela était la raison principale de ses longues périodes de sommeil, la nuit lui appartenait. Il était de ce genre d'homme qui connaissait parfaitement ses capacités mais voulait qu'on le sous-estime en permanence afin qu'on ne lui délivre aucune tâche importante. Du coup les remarques ne l'atteignaient pas puisqu'il décidait ce qu'il laissait paraitre de lui aux autres. Il fuyait les responsabilités et ne faisait aucunement preuve d'initiative pour se démarquer. Si on lui demandait d'accomplir une mission il l'exécuterait cependant il se limiterait au strict minimum.  

Alors qu'il avait atteint l'aire sablée qui servait à l'entrainement après avoir déambulé dans le camp, un grand homme brun le bouscula et, pour attirer les moqueries du reste des soldats, s'exclama :  

- Hé, petit, alors ça t'arrives vraiment de sortir de ta tente ? Hahaha. Le jeune l'ignora mais l'homme aux cheveux sombres poursuivit ses provocations.Hé ho ?! Tu m'entends ou t'es encore en train de dormir ? Le pauvre doit rêver de gloire et de richesse qu'il n'aura jamais !
- Continue et je vais t'écraser.
- Pardon ? Parle plus fort, je crois avoir très mal entendu mon petit.
- Continue et je vais t'écraser.
- Hahaha... T'es un homme mort, minable !

En un instant un cercle se forma autour des deux hommes. Le jeune fatigué maintenait une garde haute pour protéger son visage tandis que les spectateurs hurlaient au plus grand de lui régler son compte pour qu'il  remette plus jamais les pieds dans le camp. Il chargea. Une seconde plus tard la foule s'était tue devant ce qu'elle venait de voir. Alors que le brun s'était rapproché et avait asséné un violent coup au ventre, son adversaire sourit brièvement et l'instant suivant le grand homme gisait au sol le visage couvert de sang à la surprise générale. Du fond de l'aire une voix roque s'éleva.  
- Amenez-le moi !
C'était un homme dans une armure blanche immaculée, le général de l'armée.


Dernière édition par Minito le Ven 13 Mar 2015 - 18:42, édité 2 fois
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Mer 25 Fév 2015 - 18:20

Franchement le scénario où ils décidaient de tout casser car c'est drôle m'aurait aussi plu Laughing

Et ce héros prometteur badass-glandeur :D
Mais du coup sa technique de je-fais-croire-que-je-suis-nul s'est faite griller Caliméro
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Dim 1 Mar 2015 - 7:09

Non mais en fait c'est un mode de vie qui repose dans une énorme double feinte. Tu crois qu'il fait croire qu'il est nul pour être tranquille mais en réalité, ça aussi, il le fait croire. En fait, si il le fait croire c'est pour paraitre fort ! Puisqu'on attend rien de lui, tu peux pas être déçu, donc si il fait quelque chose de bien tu seras d'autant plus content. Si deux personnes font exactement la même chose mais tu attends quelque chose d'exceptionnelle d'une d'entre elle et l'autre non, au final c'est la deuxième personne qui aura fait la meilleure action pour toi. "J'en attendais plus de toi. Par contre je suis fier de toi, tu fais des efforts", alors qu'il a pas fait plus d'effort que l'autre et là c'est pareil. Tu crois qu'il fait rien et tu vas le prendre pour un génie quand tu découvras qu'il est chaud bouillant. Tu saisis la subtilité de notre mode de vie ?  

Un peu plus tard deux hommes emmenèrent le plus jeune des agitateurs jusqu'à la tente du général et le jetèrent à ses pieds. Ce dernier était assis et dégageait une forme de sérénité autour de lui alors même qu'il n'avait ni quitté son armure chevaleresque ni son heaume (cinéma mdr) blanc. Un doux mélange entre puissance et placidité qui commença d'une voix tout aussi hybride :  
- Comme tu dois l'imaginer, après les récents évènements il n'y a que peu d'options qui s'offrent à nous : soit tu quittes cette armée sur le champ, soit je te fais enfermer temporairement dans une cellule en guise de punition... Du moins, c'est ce que je t'aurais proposé en temps normal, cependant tu sembles posséder quelques atouts qui pourraient s'avérer utiles... Que dirais-tu de devenir un officier ?
Les mots du  général stupéfièrent les rares hommes, tous officiers, qui assistaient à cette scène. D'un flegme sans nom le jeune homme répondit.
- Hum. Ai-je vraiment le choix ? Il prit une légère pause avant de soupirer. Envoyez-moi dans une cellule.
Les spectateurs virent cela comme une provocation, ils s'agitaient, conspiraient entre eux et un climat hostile s'installa cependant, alors même qu'on ne pouvait pas apercevoir son visage, le général paraissait imperturbable face à cette réponse grotesque.
- Intéressant cependant je te prie de réfléchir davantage à ma proposition, il se pourrait qu'une telle occasion ne se reproduise plus jamais pour toi. Pourrais-tu au moins partager les raisons de ton actuel refus ?
- C'est simple. Je déteste qu'on attende quelque chose de moi. Ensuite je suis sûr qu'il y a un tas d'autres soldats capables de battre l'autre imbécile comme je l'ai fait et eux seraient plus qualifier que moi pour le poste d'officier.
- Allons, pas de fausse modestie entre-nous. Tu sais très bien qu'aucun autre soldat n'est en mesure de le faire puisque tu ne l'as pas frappé normalement. Je l'ai très bien vu, pour contrer son coup au ventre et enchainer aussitôt avec un unique coup de poing dévastateur... Tu as eu recours à la magie. Une sorte d'armure je dirais.  Comme tu dois le savoir nous sommes la seule nation capable d'utiliser la magie néanmoins il reste encore une grande part des habitants du royaume incapable d'une telle prouesse et les soldats de ce camp en font partis. Pour la majorité d'entre-eux les batailles qui auront lieu prochainement sont leur seule chance de se faire un nom, ils ne désirent que la gloire qui leur semblait impossible à obtenir à cause des mages. Cependant le but de l'armée que je dirige n'est pas simplement de remporter ses batailles, nous devons paraitre invincibles si bien que les autres pays seraient tétanisées à l'idée de nous affronter, c'est pourquoi les officiers sont tous des mages. Des mages blancs pour être exact.  Sans entrer dans une longue explication que les savants du royaume feraient mieux que moi et dont tu connais les grandes lignes, les mages blancs, contrairement aux mages noirs, ne sont pas réputés pour leur talent de destruction mais pour leur capacités de protection ainsi ils seront rarement blessés par des soldats lambdas et certains peuvent utiliser leurs aptitudes pour éviter toute blessure à leurs camarades, ainsi nos adversaires qui arriveraient à s'enfuir feront circuler une rumeur selon laquelle nos guerriers seraient invulnérables. Et ton profil correspond à ce que nous recherchons. De plus il existe des unités dont les officiers sont libres et agissent à leur guise sur le champ de bataille sans avoir d'ordres précis. Enfin, les officiers sont mieux payés...
Ces tendres mots sonnèrent comme une déclaration d'amour aux oreilles du paresseux et il coupa le général aussitôt d'une voix déterminée.
- J'accepte ! Assurez-vous de ne jamais me confier de tâche cruciale et de m'offrir un salaire convenable et, moi, Jun, je suis votre homme.
- J'apprécie les hommes qui connaissent la valeur de l'argent mais tu attires trop l'attention à mon goût, je vais te tuer sur place ! Vociféra un jeune homme aux cheveux longs coiffés en queue de cheval.
En un clin d'oeil celui-ci dégaina une dague et se retrouva face à Jun qui n'eut même pas le temps de réagir, alors qu'il s'apprêtait à le poignarder un autre officier se dressa devant l'assaillant une lance à la main. L'homme aux cheveux longs se stoppa. Les deux hommes debout se dévisageaient dans un silence écrasant. La tension entre eux était étouffante. On aurait dit deux bêtes prêtes à s'entretuer au moindre mouvement hostile de son vis-à-vis. L'homme qui faisait barrage lâcha d'un ton ferme :
- Retourne à ta place, Ergan. Tout de suite.
Le jeune officier ne répondit pas à l'homme, du même âge, qui lui disait face. Sa main serrait toujours son arme et il gardait un regard meurtrier.
Retourne à ta place si tu ne veux pas goûter à mes "lames".
- D'accord. Mais fais très attention à toi la prochaine fois que tu me gènes.
Ergan rangea son arme et quitta la tente.
- Général, moi, Jaden, officier supérieur, si vous me le permettez, souhaite prendre cette nouvelle recrue dans mon unité.
- Bien. Qu'il en soit ainsi. Officiers, vous pouvez disposer.


Dernière édition par Minito le Ven 13 Mar 2015 - 18:42, édité 5 fois
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Ven 6 Mar 2015 - 20:39

Maaaagiiiiie :D
J'aime la maaagiiiiiie :D
J'ai trop envie de voir l'apparition de nouveaux persos avec des pouvoirs de ouf o/

Et juste, c'est plus une remarque sur la forme que sur le fond, mais le "J'accepte" du héros fait trop brusque je trouve, peut-être que c'était l'effet cherché je ne sais pas, mais même si c'était le cas je pense que la rupture avec le rythme du récit du général est un peu trop forte. Ça vient peut-être de la simplicité de la phrase (un sujet + un verbe) ou simplement de la façon dont c'est amené.
Ou alors si tu voulais montrer la vivacité de sa réponse il aurait fallu peut-être le préciser par un truc du genre "répondit-il ->insérez un adverbe ici<-*.
Bref je chipote je chipote :B
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Ven 6 Mar 2015 - 23:53

Je me cite : "y aura juste des petits détails de narration que je rajouterais" (la virilité des gens qui se citent, chevilles athlétiques). J'ai toujours pas ajouté la narration, j'avais d'autres trucs à faire cette semaine. Rire Hordes
Mais sinon le "J'accepte", en fait il coupe le général une fois qu'il dit "Les officiers sont mieux payés". Mais comme dit au-dessus, j'ai pas mis les "vociféra-t-il", "dit-il en se tâtant les cojones", etc. Et oui, "etc" sans les "..." après bande d'ignares (je fais semblant d'avoir d'autres lecteurs), c'est une répétition affligeante.


Dernière édition par Minito le Ven 13 Mar 2015 - 9:07, édité 1 fois
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Sam 7 Mar 2015 - 16:19

Ok j'ai rien dit xD
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Ven 13 Mar 2015 - 18:44

Boom. Edition terminée. Je crois. On verra. Je m'attaque au troisième chapitre "bientôt".
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Mer 18 Mar 2015 - 2:43

Alors là les gars,  une charmante demoiselle se croit supérieure parce que madame est en prépa, madame est majore en français au premier semestre et que monsieur est à la fac pour rattraper ses heures de sommeil, madame a attrapé la grosse tête. Punchlines over the rainbow incoming. C'était mieux avant. T'entends ? Les gens ont changé, il est tentant d'se venger et grand temps d'les manger en chantant comme un dérangé. Oh yeah. Et ouais. Je remonte le Styx tel un monstre des fonds des eaux, je descelle un style qui s'intéresse aux sons des os. Les autres; des obstacles que j'saute à cloche-pied pour que ça sonne mieux. Fuck les envieux. Hum. Désolé. Je me suis laissé emporter par ma verve façonnée dans la té-ci. Tout ça pour dire que l'on va devoir engager une bataille littéraire inédite puisqu'affreusement ridicule. Le vainqueur sera déterminé par la qualité du troisième chapitre des fics en cours des deux protagonistes et jugé par par leur propre soin (pas de vainqueur en somme vu l'égo sur-dimensionné d'une certaine personne qui n'acceptera pas ma victoire écrasante). Rire Hordes
Mais c'est ça qu'on aime, de terribles affrontements entre une verve inexplicablement virile (la mienne) et une incroyablement fragile et touchante. Love Coeur Gif
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Sam 21 Mar 2015 - 20:39

Jerry de la façon dont tu met en italique cloche et sonne, genre tu crois que j'suis trop blonde pour comprendre :B
Mais j'crois qu'elle se fera dans longtemps cette bataille vu le temps libre que j'ai et vu le temps que je prends pour écrire un chapitre Rire Hordes
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Dim 22 Mar 2015 - 0:32

C'est surtout pour me comprendre quand je me relis plus tard et me rendre compte à quel point j'étais chaud. Parce que clairement des fois je suis tellement technique dans mes phases que j'en crois pas mes yeux, par exemple mon auto-proclamée phase légendaire où je dis "rengaine l'épée" et qu'ensuite je répète la même phrase en enlevant le son "pé" tout en gardant un sens, une rime et une punchline mortelle... Je suis divin quand je le veux bien, il faut l'avouer nonobstant mon manque d'envie.
Mais sinon, une blonde reste une blonde, prépa ou pas.  *s'enfuit*

Tiens je viens de remarquer que comprendre ressemble à rendre compte. Genre. Rendre compte, compte rendre,comp-te rendre, comp rendre, comprendre. Incroyable, on en apprend tout les jours. Avec Minito, on s'amuse beaucoup. C'est captivant ce qu'il dit. On s'ennuie jamais... OU PAS. Putain. Il est tard.
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Dim 22 Mar 2015 - 12:55

Apprends des punchlines mortelles avec Minito !
Suis-le dans ses aventures tous les samedi à partir de 18h sur MP Channel :D
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Dim 22 Mar 2015 - 14:05

Wow, on va se calmer sur les rendez-vous madame ma secrétaire. Et puis pour les punchlines y a déjà les lives de MasterSnakou, "hors-rp : je te nique ta race".
avatar
Caillou


Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 74
Localisation : Partout sur le sol *mouahahaha*

Carte de Dresseur
Point de vie:
50/50  (50/50)


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Dim 22 Mar 2015 - 14:07

Wowowow et toi tu vas te calmer avec tes "ma secrétaire".
avatar
Minito


Messages : 52
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 20
Localisation : Sur les routes, en quête d'epicness


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    Dim 22 Mar 2015 - 16:32

C'est toi qui veut organiser mon emploi du temps, c'est pas ma faute si t'agis comme ma secrétaire. Rire Hordes

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Fic] L'illusion d'Egir.    

 

[Fic] L'illusion d'Egir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Stop-Motion] Particle illusion 3.0.
» Illusion d'optique
» [MegaDrive] Mickey Mouse: Castle of Illusion
» discussion sur les bouffons et l'illusion disparue
» Test : Land of Illusion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mouvement Pokémon :: Les Lieux Interdits (Non RP) :: Dimensions de l'Espace et du Temps-